Sermons

  • 2 TIMOTHÉE 3.1-52 TIMOTHÉE 3.1-5

    2 Timothée 3.1-5
    Or, sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront épris d’eux-mêmes, aimant l’argent, vains, orgueilleux, médisants, rebelles à pères et à mères, ingrats, impies, Sans affection naturelle, implacables, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, Traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant la volupté plutôt que Dieu, Ayant l’apparence de la piété, mais en ayant renié la force. Éloigne-toi aussi de ces gens-là.

    Le monde qui nous entoure ne fait que confirmer la description qu’en dressent les Écritures: l’impiété va grandissante et couvre la terre de ténèbres toujours plus épaisses! Evidemment, au milieu de ce marasme, il peut nous paraître bien difficile de cheminer. La question qui se pose est de savoir comment ne pas être atteints nous-mêmes? Il semble que nous devions naviguer constamment à contre courant face à des vagues d’impuretés toujours plus puissantes.

    Oui, nous sommes dans le monde, c’est vrai. Néanmoins, nous ne sommes pas du monde. Assurément, il est très important que nous le réalisions. Ici-bas, nous ne sommes que des pèlerins, des voyageurs, des étrangers. Aussi, la Parole de Dieu engage les fidèles à se garder purs de la souillure du monde. « Mission impossible! » diront plusieurs. Certes, le fait est indiscutable, l’homme ne dispose pas des ressources nécessaires pour satisfaire à cette demande. Qui s’y risque sombrera certainement dans le désespoir avant longtemps. Sans conteste, le défi est bien trop considérable pour un simple homme.

    Où donc se trouve notre salut? Il porte un Nom, un merveilleux Nom, Jésus-Christ! Notre foi en Lui, voici notre victoire sur le monde. Quant à Lui, Il a déjà vaincu et désormais, dans Sa grâce, Il associe Ses rachetés à Son triomphe. Oui, face aux diverses, et nombreuses, séductions du monde, notre refuge se trouve en Christ, notre Seigneur. Maintenant, on nous propose quelques plaisirs éphémères, immédiats, mais à quel prix! En échange, nous devons sacrifier notre glorieuse espérance sur l’autel du prince de ce monde. Hors de question! Ce serait la plus tragique des erreurs. Résistons, résistons toujours!

    Aujourd’hui, nous bataillons âprement, mais n’oublions pas que la guerre a déjà été remportée. L’Oeuvre est achevée, Christ a tout accompli. Attendons-nous seulement à Lui. Il ne fait aucun doute que le Seigneur saura nous délivrer de toutes mauvaises œuvres!

    Continue reading →

    2 Timothée 3.1-5Or, sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront épris d’eux-mêmes, aimant l’argent, vains, orgueilleux, médisants, rebelles à pères et à mères, ingrats, impies, Sans affection naturelle, implacables, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, Traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant la volupté plutôt que ...
  • Bienvenue sur la Radio Potencia FMBienvenue sur la Radio Potencia FM

    Nous sommes très Heureux de vous recevoir sur notre site

    Vous devez déja ecoutez la Radio, si non cliquez sur play a droit sur votre écran et vous l’ecouterez.

    Merci de Partager la Radio avec vos amis.

    Continue reading →

    Nous sommes très Heureux de vous recevoir sur notre site Vous devez déja ecoutez la Radio, si non cliquez sur play a droit sur votre écran et vous l’ecouterez. Merci de Partager la Radio avec vos amis.
  • Bien s’entendre dans la famille de DieuBien s’entendre dans la famille de Dieu

    “Voici qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères de demeurer unis ensemble“.- Psaumes 133.1

    L’unité de ses disciples était pour Jésus un sujet important. Jean 17.21 : Afin que tous soient un, a-t-il prié. Jusqu’à son retour, cette prière est d’actualité et quand cela arrivera, le monde entier saura que Jésus est l’envoyé de Dieu, notre Sauveur.

    L’unité parmi les croyants était aussi un souci pour les apôtres. Ils prêchaient l’unité, ils croyaient dans sa puissance. Dans Actes 1.14, on lit “Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, avec Marie, mère de Jésus, et avec ses frères. L’Eglise de Jésus est “un seul corps” – Romains 12.5.

    L’unité n’est pas la monotonie. Les membres d’Eglise appartiennent tous à un seul corps mais ils ne sont pas des copies conformes. Paul indique dans 1 Corinthiens 12:4-6 que dans l’Eglise il y a une diversité de ministères. Toutes les nationalités colorent aussi l’Eglise. Nous sommes tous différents, mais nous avons une unité en Christ qui transcende toutes nos différences.

    Plus nous nous rapprochons de Jésus, plus nous nous rapprochons les uns des autres. Le Seigneur savait que le plus puissant argument en faveur du christianisme serait l’unité de ses disciples. “Afin qu’ils soient tous un; comme toi Père, tu es en moi, et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé“. Un corps divisé est voué à l’échec. (1 Corinthiens 12.22-27).

    L’unité de l’Eglise lui donnera puissance et victoire. Satan est l’auteur de toutes les divisions. Il en connaît la force de destruction sur le témoignage chrétien. Qui peut croire que nous sommes des chrétiens quand nous nous disputons et nous déchirons les uns les autres ? Les divisions affaiblissent l’Eglise. Elles absorbent l’énergie et les ressources qui pourraient être utilisées pour l’avancement du royaume de Dieu.

    Les divisions provoquent du mécontentement parmi les membres d’église. Une églises divisée est une église malheureuse. Les divisions empêchent le Saint-Esprit de travailler. Cela déshonorent Dieu.

    Les causes des divisions

    Orgueil et sectarisme : Ce sont les toutes premières causes. C’est l’orgueil de Lucifer qui est à l’origine du mal. (Esaie 14.12-14). Il ne doit pas en être ainsi parmi nous. L’égoïsme, la cupidité, la convoitise, l’envie d’imposer son point de vue sont les causes majeures de division dans le peuple de Dieu.

    Esprit de compétition : Cet esprit entraîne la désunion et cause bien des maux dans nos communautés. Mais quiconque veut être grand parmi vous, sera votre serviteur, et quiconque veut être le premier par vous sera votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. Du temps des apôtres, cet esprit de compétition, existait déjà. Certains se vantaient d’être de Paul ou d’Apollos, ou Pierre. Et Aujourd’hui, nous voyons la même chose, certains se présentent comme étant de telle eglise, groupe ou association.

    Envie et jalousie : Aaron et Myriam, Qoré, Datan et Abirâm… leur jalousie et leur envie face à Moïse ont enflammé la colère de Dieu. Même si la colère de Dieu ne se manifeste pas comme dans l’Ancien Testament, pensons-nous que l’envie et la jalousie aient leur place parmi nous ?

    Commérages et calomnies : Fake news, ragots, etc.. font un tort incalculable parmi nous. “Le rapporteur divise les amis”- Proverbes 16.28. Des églises entières sont déchirées par les ragots de certains membres. Seule l’éternité révèlera l’étendue des dommages causés aux familles, aux assemblée par les mauvaises langues. (Jacques 3.6).

    Plutôt que de travailler à désunir et à diviser, nous devrions travailler avec Jésus du côté de l’unité, voici comment faire :

    Encourager “nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas chercher ce qui plait” – Romains 15.1 – Fixez-vous comme objectifs d’encourager au moins 1 personne par jour.

    Aimer avec bienveillance : c’est ainsi que Dieu nous aime. C’est la bienveillance de Dieu qui ramène le pécheur à lui – Jérémie 31.3

    Être un artisan de paix “Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu” – Matthieu 5.9. Pour être un artisan de paix, on ne peut rester fixé sur la bêtise des autres. Il faut les “fatiguer” avec notre amour et notre gentillesse. Ne soyons pas vaincu par le mal, mais vainqueur du mal par le bien. Les artisans de paix n’ont pas peur des confrontations mais ils agissent avec amour. Ils n’ont pas peur de dire la vérité, mais ils la disent avec amour (Ephésiens 4.15).

    Ne pas laisser manipuler par le comportement des autres. Supportez-vous les uns les autres et faites-vous grâce réciproquement ; si quelqu’un a à se plaindre d’un autre, comme le Christ vous a fait grâce, vous aussi, faites de même.

    Il reste peu de temps pour ce monde. Les catastrophes se multiplient et nous rappellent que le second avènement du Seigneur est proche. Satan n’attendra pas que nous soyons prêts. Il sait que le temps est compté. Il est aussi grand temps que l’Eglise reconnaisse que le temps est court et que nos divisions ne sont la réponse à la prière de Jésus : Afin que tous soient un, comme toi, père, tu es en moi, et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé.”

    Continue reading →

    “Voici qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères de demeurer unis ensemble“.- Psaumes 133.1 L’unité de ses disciples était pour Jésus un sujet important. Jean 17.21 : Afin que tous soient un, a-t-il prié. Jusqu’à son retour, cette prière est d’actualité et quand cela arrivera, le monde entier saura que Jésus est l’envoyé de Dieu, ...
  • 😊 Votre gratitude est un cri de victoire !😊 Votre gratitude est un cri de victoire !

    Bonjour Mon ami(e),
    On entend souvent les parents dire à leur enfant : “Excuse-moi, je n’ai pas entendu ?” Et l’enfant répondre sans
    grande conviction : “Okaaaay… Je vais le dire : Meeerrciii.” La vraie gratitude ne peut pas être exigée.
    Mon ami(e), la reconnaissance est :
    Un état d’esprit.
    Un état de cœur.
    Une émotion profonde et puissante.
    Un mélange agréable de surprise, de joie et d’émerveillement.
    Bien souvent, dire merci arrive après avoir été béni, et cela bénit tout l’entourage par la suite. Mais la véritable
    gratitude est un état de cœur qui se développe et qui se protège par notre relation avec Dieu,
    ainsi que par le regard que nous portons sur notre vie.
    La vraie gratitude est un cri de victoire qui transperce le camp ennemi. Être reconnaissant, c’est
    accepter que “tout cadeau de valeur, tout don parfait, nous vient d’en haut, du Père qui est toute lumière et en
    qui il n’y a ni changement, ni ombre due à des variations”. (Lire Jacques 1.17.)
    La gratitude vient d’une personne qui sait, au plus profond de son cœur, que Jésus est vraiment TOUT ce dont
    elle a besoin. Alors qu’elle n’a plus rien ou que tout est contre elle, elle fait le choix de la gratitude.
    Aujourd’hui, nous pouvons fixer nos regards sur ce que Dieu a fait et sur ce qu’Il fait. Nous pouvons nous
    focaliser sur Ses dons et Ses bienfaits. Démontrons notre reconnaissance en proclamant : “Jésus, Tu es TOUT
    ce dont j’ai besoin. Tout le reste est du bonus.” Ce type de gratitude est un cri de victoire, Mon ami(e).

    Continue reading →

    Bonjour Mon ami(e),On entend souvent les parents dire à leur enfant : “Excuse-moi, je n’ai pas entendu ?” Et l’enfant répondre sansgrande conviction : “Okaaaay… Je vais le dire : Meeerrciii.” La vraie gratitude ne peut pas être exigée.Mon ami(e), la reconnaissance est :Un état d’esprit.Un état de cœur.Une émotion profonde et puissante.Un mélange agréable ...