Que dit la Bible sur Noël

Que dit la Bible sur Noël

Réponse de la Bible

La Bible ne donne pas la date de naissance de Jésus. Elle ne dit pas non plus qu’il faut célébrer son anniversaire. Une encyclopédie déclare d’ailleurs : « La fête de Noël n’a pas été prescrite par Dieu et elle n’a pas son origine dans le NT [Nouveau Testament] » (Cyclopedia de McClintock et Strong).

Quand on se penche sur les origines de Noël, on découvre qu’elles sont liées à des cérémonies païennes. Or, la Bible explique qu’on offense Dieu lorsqu’on l’adore d’une façon qui lui déplaît (Exode 32:5-7).

Les origines de Noël et de ses coutumes

  1.  Célébration de l’anniversaire de Jésus : « Les premiers chrétiens ne célébraient pas la naissance [de Jésus] parce qu’ils considéraient la célébration des naissances comme une coutume païenne » (The World Book Encyclopedia).

  2.  Le 25 décembre : Rien ne prouve que ce soit la date de naissance de Jésus. L’Église a choisi cette date pour que Noël coïncide avec les fêtes païennes qui avaient lieu aux alentours du solstice d’hiver.

  3.  Échange de cadeaux, réveillon, ambiance festive : « Les Saturnales, fêtes romaines célébrées à la mi-décembre, ont fourni le modèle de nombre des réjouissances propres à Noël. C’est de ces fêtes que viennent, par exemple, les festins raffinés, l’échange de cadeaux et l’utilisation des bougies » (The Encyclopedia Americana). Lors des Saturnales, « on interrompait toute activité professionnelle ou commerciale » (Encyclopædia Britannica).

  4.  Illuminations de Noël : Un ouvrage explique que les Européens décoraient leurs maisons « avec des lumières et toutes sortes d’arbres à feuillage persistant » pour célébrer le solstice d’hiver et chasser les mauvais esprits (The Encyclopedia of Religion).

  5.  Gui, houx : « Le gui était une plante sacrée chez les Gaulois. Ils lui attribuaient la guérison de certaines maladies et des pouvoirs de protection contre les sorts » (Le nouveau Théo. L’encyclopédie catholique pour tous). « Le houx, toujours vert, était vénéré ; on y voyait la promesse du retour du soleil » (The Encyclopedia Americana).

  6.  Arbre de Noël, sapin de Noël : « Le culte de l’arbre était courant chez les Européens païens, et il n’a pas disparu après leur conversion au christianisme. » Ce culte a survécu dans diverses coutumes, dont « celle […] consistant, au cœur des vacances d’hiver, à placer un arbre décoré à l’entrée ou à l’intérieur de la maison » (Encyclopædia Britannica).

Related posts

Leave a Comment